Quels objets peuvent etre restaurés ?

La conservation-restauration est destinée à tous les objets qui ont de la valeur. Cette valeur peut être culturelle, historique, sentimentale, monétaire, etc ...

On appelle ces objets des "biens culturels". On peut définir ce terme par :

"Ce sont les biens que chacun – individu, famille, collectivité territoriale, nation,… – inscrit dans son patrimoine et choisit de transmettre, de conserver et de préserver des agressions naturelles, physiques, chimiques, biologiques et humaines.
La notion de patrimoine sous-entend les œuvres d’art, les biens protégés (classés, inscrits, inventoriés,…), mais aussi tout ce qui échappe à ces régimes de protection et qui présente une valeur sentimentale, esthétique, historique, documentaire,… Il importe d’assurer leur pérennité selon les mêmes principes, afin de garantir la qualité des interventions utiles à leur conservation."
FFCR, Conserver-Restaurer, http://www.ffcr.fr

L'identification et la connaissance de la valeur d'un objet est primordiale à la conservation-restauration. Elles définissent le besoin et la qualité des opération à réaliser. Un objet est toujours une association de différente valeur plus ou moins forte.  

Exemple : les porcelaines historiques VS les objets archéologiques.

Les porcelaines Historiques

 

Les objets archéologiques

manufactures: ce sont des objets qui ont directement incorporé le marché de l'art. On les achète pour leur "beauté" leur "esthétisme". Plus une série d'objet est "belle" plus la manufacture de production prend de l'importance. Ce sont des carractéristiques qui évoluent avec le temps et les civilisations. Cela dépent du "gout" des acheteurs et des vendeurs. SOURCE ils sont déteré par les archéologues lors des fouilles. Ils sont importants pour la compréhension des sites fouillés et des civilisations. Ce sont avant tout des objets d'études: on va les mésurer, les examiner pour tenter de comprendre la civilisation qui les a fabriqué.
Ils ont avant tout une valeur esthétique très importante, il faut qu'ils restent "beaux". Le fait que des personnes cherche à acheter ce type d'objet leur donne une valeur monétaire importante.
L'évolution du goût fait que certaines porcelaines ayant une grande valeur esthétique de nos jours, ont été fabriquées il y a plusieurs siècles. Elles nous renseignent donc sur le goût et la civilisation qui les ont produites. Elles ont une valeur historique.
Si l'on classe des valeurs par ordre d'importance, les porcelaines historiques sont avant tout des objets esthétiques. Elles doivent rester "belles".
Cependant, ces porcelaines appartiennent parfois à des particuliers qui les ont aquis par leur ancêtre. Elles ont alors une valeur sentimentale particulière qui peut dans certain cas dépasser la valeur esthétique de l'objet. On "aime" cet objet parce qu'il vient des ancêtres et non pas parce qu'il est "beaux".
LEUR VALEUR Ils ont avant tout une valeur dite documentaire ou scientifique très importante: il faut que les archologues puissent accéder aux renseignements recherchés. Ce sont également des témoignages du passé, un moyen que l'homme moderne posséde pour se raprocher des civilisation précédente. Ils ont une valeur historique élevé.
Souvent ce sont des objets décorés ou que l'on peut considérer comme artistiques. On pense qu'ils sont "beaux". Il s'agit de l'expession de leur valeur esthétique. A cause des valeurs précedements expliquéess, ces objets peuvent être vendu à des collectionneurs ou des amateurs. Ils ont une valeur monétaire.
Si l'on classe ces valeurs par ordre d'importance, l'objet archéologique est avant tout un objet documentaire et historique. On espère que ces objets vont nous renseigner sur le passé.

valeur esthétique : +++++

valeur documentaire :++

valeur historique: ++

valeur sentimentale:+ ou +++++

valeur monétaire: +++++

EN RESUME

valeur esthétique :+

valeur documentaire :+++++

valeur historique:+++++

valeur sentimentale:+

valeur monétaire: ++

On va chercher à masquer les altérations pour que la "beauté" de l'objet soit toujours visible et accésible. Il ne faut pas que la restauration dénature "l'oeuvre" créée au départ. De meme lorque l'objet a une valeur sentimentale, il faut que l'objet retrouve les carractéristiques qui font qu'on "l'aime". On va alors par exemple, boucher toute les lacunes, même les plus petites, et faire une mise en teinte illusioniste pour que la restauration soit la plus discrete possible. IMPACT SUR LE TRAITEMENT Il doit être minimaliste et extrêmement visible: il ne faut pas que la restauration masque ou transforme les données que l'on peut déduire de l'objet. Ainsi certains objets ne sont tout simplement pas restaurés, les données pouvant être obtenues sans intervention du conservatuer-restaurateur. Les opérations réalisées sont généralement de la stabilisation : il faut que l'objet perdure dans le temps pour qu'on puisse l'étudier. Par exemple les bouchages nécessaire à la stabilité de l'objet sont réalisés. Mais ils doivent être visibles immédiatement : on peut, par exemple, les laisser blanc ou réaliser une couleur uniforme plus claire que l'objet.